Mathieu Chiasson - Photo & Art

Aim for Imperfect

Visez l'imperfection

Friday, June 17, 2022 at 8:00 a.m.


Recently, I've started using my 25mm Neewer F1.8 manual lens a lot more. It was already in my top lenses but I decided to take it a little further into an uncomfortable area.

But first, a little bit about the lens. It's cheap. Plain and simple, it's the cheapest lens you can buy for the Fujifilm system. Its optical quality isn't bad, the best I can describe it is that it has a sort of soft-sharpness quality to it. It gets really sharp and really soft quickly. It has a slight vignette. Overall, I find it gives a nice vintage look to images especially in black and white or one of Fuji's old film looks.

All this being said, I decided to use it as a documentary-type lens. I always loved documentary photography, taking images of what's happening but I'm lousy at it. So I'm committing one lens, one camera to that purpose. And on top of it, I'm using this lens for short snippet videos as well.

Where's the uncomfortable part, you may ask?

Well, this lens is fully manual. Meaning I have to focus on everything manually. This leaves room for a lot of mistakes and bad shots.

And this is exactly what I love about it. I'm not aiming for perfection. Focus is wrong a lot of times and that's what makes these images interesting. You see me seeking focus in my short videos and I find it gives such an emotional factor that digital perfection is lacking.

When everything is perfect, art will cease to exist.

Récemment, j'ai commencé à utiliser beaucoup plus mon objectif manuel 25mm Neewer F1.8. Il faisait déjà partie de mes objectifs favoris mais j'ai décidé de l'emmener un peu plus loin dans une zone inconfortable.

Mais d'abord, un petit mot sur l'objectif. Il est "cheap". C'est tout simplement l'objectif le moins cher que l'on puisse acheter pour le système Fujifilm. Sa qualité optique n'est pas mauvaise, le mieux que je puisse dire est qu'il a une sorte de qualité de netteté-douce. Il devient très net et très doux rapidement. Il y a un léger vignettage. Dans l'ensemble, je trouve qu'il donne un bel aspect vintage aux images, surtout en noir et blanc ou avec l'un des looks vieux films de Fuji.

Tout cela étant dit, j'ai décidé de l'utiliser comme un objectif de type documentaire. J'ai toujours aimé la photographie documentaire, prendre des images de ce qui se passe, mais je suis nul à ce jeu-là. J'ai donc décidé de dédier un objectif et une caméra dans ce but. Et en plus, j'utilise cet objectif pour réaliser de courtes vidéos documentaire aussi.

Où est la partie inconfortable, vous vous demandez peut-être ?

Eh bien, cet objectif est entièrement manuel. Cela signifie que je dois faire la mise au point (focus) sur tout manuellement. Cela laisse la place à beaucoup d'erreurs et de mauvaises photos.

Et c'est exactement ce que j'aime dans cet objectif. Je ne vise pas la perfection. La mise au point est souvent mauvaise et c'est ce qui rend ces images intéressantes. Vous me voyez chercher la mise au point dans mes courtes vidéos et je trouve que cela donne un tel facteur émotionnel que la perfection numérique fait défaut.

Quand tout sera parfait, l'art cessera d'exister.




If you enjoyed this article or simply want to support my work...



Or just visit my Ko-Fi page to look at some of my photos I post exclusively there.
Si vous avez aimez cet article, ou voulez simplement me donner un coup de main...



Ou visitez simplement ma page Ko-Fi pour voir des images que j'y ajoute exclusivement.



English | Français