Mathieu Chiasson - Photo & Art

Little People Project by Jacinthe LeBlanc

Projet Little People par Jacinthe LeBlanc

Saturday, November 21, 2020 at 8:30 AM


Everyone who knows me also knows that I’m a big believer in small personal projects when it comes to photography and any type of personal endeavors. There are many things going for projects. First, it forces you to photograph. Second, you have to set boundaries for your project which are key to creativity. Has I’ve talked about in a previous post, creativity tends to flourish when it grows within sets of limitations. Third, projects make you think about what and how you output your work, will you create a book with your project?

That’s exactly what Jacinthe Leblanc did.

At the beginning of the COVID pandemic, she started photographing little people scenes everyday and sharing those images on social media. People quickly fell in love with her little imaginary scenes. Jacinthe continued well beyond her initial thirty-day project and is still, as I’m writing this, doing one image every day.

It takes dedication, and a lot of willpower to be able to do a project like this for this long. I’d usually recommend this type of project for a duration of three to eight weeks. Long enough to form new habits and learn a skill but not short enough that it feels easy.

Jacinthe went all out and did a printed book of her project which again people loved instantly. She sold out her first batch of books in no time.

Going through the pages of her book is like walking into a tiny imaginary world. She also included thoughtful and sometimes funny copy with her images making the experience even more complete.

Wonderful work.

Tous ceux qui me connaissent savent aussi que je crois beaucoup aux petits projets personnels quand il s'agit de photographie et de tout type d'activités personnelles. Il y a beaucoup de choses qui vont pour les projets. Tout d'abord, cela vous oblige à photographier. Ensuite, vous devez fixer des limites à votre projet, qui sont la clé de la créativité. Comme je l'ai déjà dit dans un article précédent, la créativité a tendance à s'épanouir lorsqu'elle se développe dans un ensemble de limites. Troisièmement, les projets vous font réfléchir à ce que vous allez faire et à la façon dont vous allez produire votre travail, allez-vous créer un livre avec votre projet ?

C'est exactement ce que Jacinthe Leblanc a fait.

Au début de la pandémie de COVID, elle a commencé à photographier des scènes de petites personnes tous les jours et à partager ces images sur les médias sociaux. Les gens sont rapidement tombés amoureux de ses petites scènes imaginaires. Jacinthe a continué bien au-delà de son projet initial de trente jours et continue, au moment où j'écris ces lignes, à faire une image par jour.

Il faut du dévouement et beaucoup de volonté pour pouvoir réaliser un projet comme celui-ci pendant aussi longtemps. Je recommande généralement ce type de projet pour une durée de trois à huit semaines. Assez longtemps pour prendre de nouvelles habitudes et apprendre une compétence, mais pas assez longtemps pour que cela semble facile.

Jacinthe est allé jusqu'au bout et a fait un livre imprimé de son projet que les gens ont de nouveau aimé instantanément. Elle a vendu son premier lot de livres en un rien de temps.

Parcourir les pages de son livre, c'est comme entrer dans un petit monde imaginaire. Elle a également inclus des textes réfléchis et parfois drôles avec ses images, ce qui rend l'expérience encore plus complète.

Un travail magnifique.




| Stay informed, subscribe to my newsletter!Restez informez en vous abonnant à ma liste de distribution!




English | Français