Mathieu Chiasson - Photo & Art

Less is more

Moins est mieux

Tuesday, May 17, 2022 at 8:15 a.m.


When it comes to art there's this weird phenomenon where details seem to not matter. We've all looked at a painting and been marveled at the details and realism of the visual but once we moved closer noticed that it just a bunch of big paint blobs. Up close you can't make out a thing.

Our minds are incredibly good at piecing together missing details.

Yesterday, I was digitally drawing (trying to draw!) a realistic eye, and on my first attempt, I spent more time zoomed in on closer details, and after some time when I zoomed out the image made no sense whatsoever. The colors and shapes didn't work at all. So, I started over, this time from afar and using a bigger brush. The result was ten times better. Looking closer, it didn't look better but the whole was so much more coherent.

The same thing happens in photography. We often pay much attention to small details and forget to look at the photograph from afar. When editing, I always look at the thumbnail of the image to decide if the edit works or not and that tiny thumbnail is a better gauge to decide if the image is working than zooming in to look at finer details.

Fine details are important but don't forget to take a step back and "feel" if your image work. From far away that's when things like color harmony, composition, balance, and emotions will pop out.

En matière d'art, il existe un phénomène étrange où les détails semblent ne pas avoir d'importance. Il nous est arrivé à tous de regarder une peinture et d'être émerveillés par les détails et le réalisme du visuel, mais une fois que nous nous sommes approchés, nous avons remarqué que ce n'était qu'un tas de grosses taches de peinture. De près, on ne peut rien distinguer.

Notre esprit est incroyablement doué pour reconstituer les détails manquants.

Hier, je dessinais numériquement (j'essayais de dessiner !) un œil réaliste, et lors de ma première tentative, j'ai passé plus de temps à zoomer sur les détails les plus proches, et au bout d'un certain temps, lorsque j'ai dézoomé, l'image n'avait aucun sens. Les couleurs et les formes ne fonctionnaient pas du tout. J'ai donc recommencé, cette fois de loin et en utilisant un plus gros pinceau. Le résultat était dix fois meilleur. En regardant de plus près, ce n'était pas mieux, mais l'ensemble était tellement plus cohérent.

La même chose se produit en photographie. Nous accordons souvent beaucoup d'attention aux petits détails et nous oublions de regarder la photographie de loin. Lors d'un montage, je regarde toujours la vignette de l'image pour décider si le montage fonctionne ou non et cette minuscule vignette est un meilleur indicateur pour décider si l'image fonctionne que de zoomer pour regarder les détails plus fins.

Les détails fins sont importants mais n'oubliez pas de prendre du recul et de "sentir" si votre image fonctionne. De loin, c'est là que des éléments comme l'harmonie des couleurs, la composition, l'équilibre et les émotions apparaîtront.




If you enjoyed this article or simply want to support my work...



Or just visit my Ko-Fi page to look at some of my photos I post exclusively there.
Si vous avez aimez cet article, ou voulez simplement me donner un coup de main...



Ou visitez simplement ma page Ko-Fi pour voir des images que j'y ajoute exclusivement.



English | Français